“Les étoiles ont fasciné l’humain depuis des temps immémoriaux ; servant à créer mythes et légendes, à s’orienter, elles ont traversé les âges. Mais on sait aujourd’hui grâce à la science que ces étoiles, pour briller, consomment une quantité importante et limitée d'hydrogène. La voûte étoilée est donc vouée à évoluer lentement, imperceptiblement par rapport à nos courtes vies d’êtres humains. Devenir créateur d’un univers qu’on voit naître et mourir, c’est se détacher de sa condition d’homme, s’élever à un rang supérieur, puis voire lentement cet univers unique disparaître. Ce peut être aussi, cibler sa concentration sur quelques pixels qui scintilleront encore faiblement, avant d’avoir le choix de recréer un autre univers et d’effacer les souvenirs du premier pour n’en garder que l’essence. Ou bien, quitter l’œuvre et n’y laisser qu’un écran noir.” 


Fabien Figueras